Présentation du site et du projet

 L e site reprend pour l'essentiel, du moins au moment de sa création, des textes publiés par ailleurs, par moi ou par les auteurs que j'ai accueillis dans la rubrique « Page importées ». Les deux éléments importants sont la rubrique « O.M.H. président ! » et les forums (qui à l'heure où j'écris ce texte, le 08/08/2006 à 19h09, ne sont pas encore créés, mais je ne désespère pas de le faire avant la fin de cette journée – eh ! Il me reste plus de quatre heures pour le faire, je pense que ce sera très suffisant). La rubrique contient les premiers éléments du projet, ceux dont je suis l'auteur ; par après, j'espère le nourrir de contributions venant de personnes intéressées par lui. Les forums seront réellement des forums, et non pas des espaces de « libre expression » : toute contribution non constructive en sera bannie, et tout contributeur voulant y déverser ses rancœurs et ses rancunes, censuré après quatre ou cinq contributions de ce genre. Le forum d'où ces types de sites tirent leur nom était un espace réglé où l'on demandait aux citoyens, non pas d'y déverser leur bile mais de participer à la vie de la cité. Cela n'exclut pas la critique, mais une critique argumentée portant sur les contenus et non sur la forme ni se dirigeant vers les autres contributeurs : je ne trouve rien de plus stérile que ces miliers de pseudo-forums où le but principal est, entre les contributeurs les plus prolifiques et, pour le dire mieux, envahissants, de passer leur temps à s'échanger des insultes (« imbécile de facho ! » contre « salaud de gauchiste ! »).

L'autre rubrique qui me tient à cœur est celle des « pages importées » : il s'agit de textes qui me paraissent des éléments intéressants pour réfléchir au projet de ce site, la réforme des institutions française, voire européennes. Non qu'ils soient tous des textes portant sur cela mais du moins, ils me semblent des instruments de réflexion qui y ont leur place (je pense notamment aux textes de Gregory Bateson et d'Ivan Illich, et à L'Horreur économique de Viviane Forrester, mais aussi aux textes nationaux ou internationaux comme les Constitutions de la France et des États-Unis, la Charte de l'ONU, la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, la Déclaration internationale des droits de l'homme, et bien sûr le projet européen de traité constitutionnel, dont beaucoup d'éléments sont intéressants, si encore plus ne le sont pas).

Pour le reste je n'ai pas réellement idée de l'avenir de ce site, pour mon compte je pense avoir donné une contribution suffisante en le créant et en y mettant en ligne les premiers éléments ; le projet étant justement de solliciter le maximum de personnes pour qu'elles aident à son développement, il me semblerait abusif d'en faire « mon » objet, ma petite chose personnelle, le cent-cinquante-septième projet de Constitution pour une VI° République des quatre dernières années… La question est simple : je compte beaucoup sur mes visiteurs pour en faire quelque chose, le nourrir, le promouvoir, l'enrichir, et là-dedans je compte être un contributeur parmi les autres, sans plus.

Fin de la présentation pour ce jour, il se peut que je la complète ultérieurement si certaines personnes m'y incitent par leurs remarques.


Complément au 10/08/2006. Bonne nouvelle, les pages de forums ont été mises en place à-peu-près en temps voulu (je n'ai pu terminer que le 9 août vers 1h du matin). Pour l'heure ils ne contiennent presque rien, pour la raison évidente de sa très récente création. Mauvaise nouvelle, liée aussi à sa nouveauté, il n'y a qu'un membre / administrateur / modérateur, moi-même… Mais je ne désespère pas que les choses changent rapidement. En un premier temps, je vais me servir de mon carnet d'adresse pour signaler son existence, avec l'espoir que mes contatcs diffusent l'information. Puisque j'y suis : chère visiteuse, cher visiteur, si par hasard vous considérez que mon projet initial a quelque intérêt, plutôt que de m'écrire pour me dire tout le bien que vous en pensez, faites-le donc auprès de vos relations. Ce qui bien sûr ne vous empêche pas de m'écrire aussi, mais plutôt pour me faire des propositions ou des critiques. Du côté des critiques, je ne suis pas certain que toutes les pages que j'ai ajoutées dans les autres rubriques que « O.M.H. président ! » soient bienvenues ici, notamment des textes qui ressortent plus de la polémique que de la discussion ou du commentaire. Parmi les propositions, je pense notamment à ceci :

  • Des propositions de rubriques complémentaires, ou/et de groupes de rubriques ;
  • Des textes de vous ou d'autres à ajouter dans les rubriques existantes ou dans de nouvelles ;
  • Des textes de vous ou de tiers à ajouter dans la rubrique des « Pages importées », qui est proprement la rubrique des textes « importants » ;
  • La prise en charge de l'administration, de la modération de tous les forums ou de certains, de la maintenance du site en général, des contacts avec les membres des forums et les visiteurs, etc.

Liste non close. Le plus important me semble cependant que vous signaliez l'existence du site autour de vous. Je ne crois pas trop (peut-être à tort, mais bientôt ce sera à d'autres de répondre à cela), aux divers systèmes de « syndication » censés diriger vers un site à partir des autres sites du même “syndicat”, mon expérience (assez déficiente en la matière, je l'admets) est que je ne me dirige pratiquement jamais vers un site de cette manière, pour ne pas dire jamais. En fait, je ne visite que les sites qui contiennent ou semblent contenir une information que je recherche, ceux qui s'occupent de domaines qui ont mon intérêt, et à partir des sites qui ont éveillé mon intérêt vers ceux qu'ils me signalent comme valant la visite (les fameuses pages de liens). Les redirections aveugles et «c ommunautaristes » (les liens vers des sites qui n'ont d'autre intérêt pour ceux qui les signalent que de faire partir du même groupe de syndication, indépendamment de leur intérêt supposé ou de leur contenu) ne m'attirent pas. Comme utilisateur d'Internet je pratique ce qu'on peut appeler le hasard dirigé : sinon toujours, du moins le plus souvent j'accède à un site de manière aléatoire mais à partir d'une recherche aussi précise que possible ; certains de ces sites me proposent des pages que je trouve particulièrement intéressantes, ce qui me fait aller plus loin dans leurs pages ; et si le reste me paraît pertinent, à ce moment seulement je regarde s'ils m'en indiquent d'autres. Maintenant, je ne suis pas le maître de ce site, juste son créateur; si par après ses membres en jugent autrement pour une majorité d'entre eux, on changera de politique…

Fin du premier complément.