J'ai récupéré hier un vieux stock de courriels (du 31/07/2003 au 03/06/2009 mais pour l'essentiel après le 05/01/2005). C'est rapport au fait que je suis un vrai sauvage avec mes ordinateurs, j'en ai rarement un qui, quand je commence à en user, n'a pas déjà quatre ou cinq ans d'âge, et quand je l'abandonne (en général après une panne définitive et parfois sévère) il m'a le plus souvent servi dans les cinq années de plus. Dit autrement, quand je commence à m'en servir ils sont proches de la DLC, la «date limite de consommation», et quand je les abandonne ils l'ont dépassée depuis trois ou quatre ans. Il y a trois bonnes raisons à cela: 1) je suis pauvre; 2) j'ai un usage surtout utilitaire des ordinateurs; 3) je ne vois pas de raison de cesser d'utiliser un matériel qui fonctionne correctement. C'est la troisième raison qui prime et les deux autres en découlent. Mais j'en parlerai par après, c'est un autre sujet, revenons à nos moutons électr(on)iques. Donc des vieux ordis qui vivent dans un univers fait pour les d'jeun's avec plein de mémoire et de mégahertz et de gigaoctets et comme tout est fait pour les jeunes ordinateurs, et bien ils ont du ma à suivre et comme je suis un sauvage le les pousse au-delà de leurs limites. Ça marche, mais ça n'a qu'un temps. Si j'étais gentil avec mes ordis, probable qu'ils dureraient quelques années de plus.

Un vieux stock de courriels donc. C'était pour retrouver l'adresse d'un correspondant que j'avais eue via Wikipédia, des personnes qui m'ont écrit ou plus rarement à qui j'ai écrit en utilisant la fonction de Wikipédia qui le permet. Sauf donc très rares cas, quand par circonstance exceptionnelle je dois écrire quelque chose qui n'a pas lieu d'être sur Wikipédia, j'use de cette fonction. Les autres utilisateurs n'ont pas toujours cette délicatesse et j'ai reçu par cette fonction beaucoup plus de courriels qui n'auraient pas du m'être envoyés, je veux dire, des questions d'ordre wikipédien qui auraient plutôt eu leur place là-bas. Je dois le dire, je n'aime pas trop recevoir ce genre de courriels et je le leur fais poliment le plus souvent, moins poliment parfois, remarquer. Le moins poliment c'est quand la même personne m'a déjà envoyé un courriel, que je lui ai expliqué que j'aurais préféré un message sur ma page de discussion et qu'elle insiste. Comme ça m'énerve je reste poli mais moins, disons, poli mais assez sec dans ma réponse. Poli service minimum. Allez, je dérive de nouveau. Je cherche l'adresse d'un ancien correspondant via Wikipédia (pour faire simple, j'écrirai désormais WP) que je n'ai pas retrouvée. Soit elle se trouve dans une autre série de courriels, soit je me suis trompé et il m'a contacté autrement, sur Wikipédia justement, ce qui serait assez logique. Mais du coup je les ai un peu relus, ces messages, et vous savez quoi ? J'ai découvert un correspondant formidable : moi. Ah oui ! Normalement vous le saviez déjà mais normalement aussi vous ne le croyez toujours pas malgré le témoignage de vos yeux en parcourant ce site. Pas grave. C'est votre truc à vous. Tiens, je vais vous en donner quelques exemples.

07/11/2004
Hello,
There's a long time I didn't write to you. So, there's a problem:
with my new computer, when I run SC, no display - and as it seems,
no reaction (F10 key doesn't work). The system I use is Win 98, and
I hadn't troubles with my old computers (485 and Pentium I). The only
things that changed with the new computer are: Pentium II, HD more
than 1 Mb (actually, 20MB parted in 4 logical drives) and AGP card
SIS 6326 for display. I suspect a display problem, but there's nothing
in FAQ or troubleshooting pages about problems with AGP or/and SIS
cards.

Kind regards.
Olivier Hammam.

25/05/2007
Bonjour,
Et merci pour la réponse rapide.

Un détail que j'avais oublié: pour une raison que j'ignore, IceOws
travaille souvent assez mal avec les archives ACE et (plus rarement) avec
certaines archives ZIP. Pour les premières, il semble que ce soit proprement
un problème d'évolution de la méthode de compression ou/et de la manière
d'organiser les archives (incidemment, plusieurs autres gestionnaires
d'archives dont 7Zip travaillent mal avec les ACE); pour les archives ZIP le
message qu'on obtient parfois est «méthode non supportée», mais donc c'est
assez rare.
Une caractéristique de IceOws que vous aurez probablement vue, et
qui explique son ancien nom de ArjFolder, est qu'il peut générer des
fichiers ARJ mais en sous-traitant au programme Arj lui-même. Avantage, il
sait gérer aussi bien Arj16 que Arj32. Pour mon compte j'utilise rarement
cette possibilité, bien que je crée souvent des archives ARJ, mais je le
fais en ligne de commande, précisément parce que les options en ligne de
commande sont très complètes et très efficaces.

Par ailleurs, et même si ça n'a pas vraiment d'importance (comme
vous le dites, en général on n'utilise que deux, plus rarement trois des
formats gérés), certains logiciels de compression supportent désormais plus
de méthodes de compression que ce que vous signalez. Notamment, 7Zip peut
créer désormais des archives aux formats BZip2, GZip et Tar. Je pense que
cet ajout vient de ce que chez les utilisateurs de systèmes UNIX ces formats
sont très utilisés.

Amicalement.
Olivier Hammam.

08/08/2007
Bonjour,
À l'occasion d'une visite sur le site de l'association "Pénombre", j'ai lu votre interessant article «Quand les nombres jugent les juges». Et justement, son intérêt m'a fait vouloir aller plus loin et lire l'étude complète dont la note en fin d'article indiquait qu'elle était disponible sur Internet, et spécifiait un lien: http://www.unil.ch/penal/qui/kuhn/FNRS.htm. Hélas! Plus de page sous ce nom ni celui http://www2.unil.ch/icdp/qui/kuhn/FNRS.html qu'on trouve dans la liste de vos publications. Du coup je vous écris pour vous demander si le document est toujours disponible, et où.

Merci d'avance.

Amicalement.
Olivier Hammam.

04/02/2009
Bonjour encore,
Et merci pour la rapidité de votre réponse.

Olivier Hammam.

07/06/05
Bonjour,
On ne peut certes pas tester la totalité des divers types de compression de fichiers, cependant il en existe un que j'utilise souvent, le format "ice", certes moins efficace que le "7z", mais qui donne le plus souvent un taux de compression supérieur aux méthodes les plus courantes (zip, arj, rar, tar, cab) et même celles moins courantes. Autre avantage du logiciel qui supporte ce format (IceOws, anciennement ArjFolder), il supporte la décompression / extraction d'un grand nombre de formats (une vingtaine) et a une excellente intégration à Windows.
Son principal - mais somme toute mineur - inconvénient est qu'il n'est plus développé depuis 2003, mais la majeure partie des formats les plus courants étant antérieurs, ce n'est pas si gênant. Il a un autre problème, et plus gênant, comme il fonctionne selon les normes d'avant 2003, il génère une erreur et stoppe la décompression quand le nom complet de fichier (avec le chemin) dépasse 127 caractères, et que le nom simple en fait 64 et plus. Ce qui arrive cependant rarement.
Pour vous faire une idée, le programme (gratuit) est disponible au téléchargement ici:

http://www.iceows.com/HomePageFR.html

Amicalement.
Olivier Hammam.

27/05/2009
Salut encore,
Comme expliqué précédemment, tant que ça en reste au niveau des courriers privés la situation n'évoluera pas. Sur Wikipédia, il n'y a pas d'administrateurs au sens où on l'entend sur la plupart des sites, et une requête de ce genre doit en passer par les voies idoines. Je ne suis qu'un parmi des centaines de milliers de participants, et n'ai pas plus d'autorité sur le contenu des articles que n'importe lequel des autres.
Pour la simple raison que j'aime bien essayer d'aider les gens à résoudre leurs problèmes, j'ai jugé utile de te contacter par courriel, et nécessaire de comprendre les tenants et aboutissants de ce problème particulier. Maintenant, si tu veux aller plus loin dans ta démarche il faut le faire dans le cadre de Wikipédia. Aussi longtemps que tu retarderas ce moment, il n'y aura pas de solution.
La majeure partie des contributeurs au projet sont plutôt de bonne composition et prêts à accéder à ce genre de demande mais aucun ne le fera autrement que dans le cadre du projet. Je te conseille donc, encore une fois, de m'écrire sur ma page de discussion d'utilisateur de Wikipédia, à partir de quoi je pourrai t'expliquer quoi faire et comment. Je te prie donc de ne plus m'écrire par courriel mais de me contacter sur Wikipédia.

Merci de tenir compte de ces conseils et de cette demande.
Olivier Hammam.

18/12/2007
Bonjour,
Et merci pour la photo. Vous pourriez mettre vous-même la photo mais c'est un peu fastidieux, donc autant que je m'en charge. En espérant vous voir (et surtout vous entendre) bientôt à Bourges.

Amicalement.
Olivier Hammam.

12/09/2008
Bonjour,
Et merci de votre message. Désolé de vous répondre aussi tard, j'ai précédemment commencé plusieurs messages où je tentais de rationaliser les motifs qui m'empêcheraient de participer à l'émission proposée, or mon motif réel et plus simple, même si je n'osais pas me l'avouer: je n'ai tout simplement pas envie de participer à "*** * * ***".
Remarquez que j'apprécie votre émission, et je l'écoute avec grand plaisir chaque semaine; plus largement, j'apprécie votre travail sur *** ***, j'ai notamment trouvé très agréable l'intermède de juillet dans les «***» où votre qualité d'écoute des invités se faisait remarquer, relativement à l'attitude habituelle de l'actuel titulaire de l'émission ou de son prédécesseur, lequel trouve mieux sa place sur *** ***... D'ailleurs, il n'est pas étonnant pour moi qu'une personne qui a inventé l'*** et consacré un ouvrage à cette grande émission que fut l'Oreille en Coin (Ah! Ces après-midi en compagnie de Kriss, Paula Jacques, Marie-Odile Monchicourt, François Jouffa, entre autres...) fasse des choses de qualité à la radio.
Cela dit, on peut apprécier une émission sans avoir idée d'y participer, ce qui est mon cas: au-delà du fait que je ne me considère pas être un «spécialiste de la sécurité sur Internet», je ne crois pas avoir quelque chose de pertinent à dire là-dessus dans le cadre de cette émission. Bien qu'assez compétent – comme la plupart des personnes ayant une bonne formation et une bonne pratique dans le domaine – en ce qui concerne l'informatique en général, les réseaux et leur sécurité en particulier, je ne suis donc pas certain d'avoir une approche du sujet qui s'insère bien dans le cadre général de "*** * * ***", en ce sens que ce sont plutôt les aspects social et philosophique de la sécurité sur Internet qui m'intéressent, alors que l'orientation de votre émission est plutôt pragmatique.
Je vous remercie cependant beaucoup pour votre invitation.

Amicalement.
Olivier Hammam.

04/02/2009
Bonjour,
Et merci de votre réponse rapide.

Bien à vous.
Olivier Hammam.

20/06/2008
Bonjour,

Ça concerne la page *** : sans considérer d'autres erreurs mineures, le mot désignant les personnes «qui fabriquent» est systématiquement graphié «fabriquant», qui est le participe présent du verbe, le substantif se graphiant «fabricant». Sinon, le texte est très juste - et très drôle.

Bien à vous.
Olivier Hammam.

05/02/2009
Bonjour,
Et merci de votre message. Comme vous le savez, Wikipedia est une encyclopédie collaborative où tout le monde peut modifier les articles, sauf quelques rares qui sont « semi-protégés » (accessibles aux seuls contributeurs inscrits) ou protégés (modifiables seulement par les contributeurs ayant des droits d'administrateur réseau dans Wikipedia), donc vous avez tout loisir de faire les changements que vous me suggériez. Il n'est pas interdit à la personne concernée par un article biographique de le modifier, dès lors que ces changements sont d'ordre factuel et ne contredisent pas l'un des rares principes intangibles du projet, la neutralité de point de vue. Si cependant vous préférez que je fasse ces modifications je veux bien m'en charger mais vraiment, ceci est à votre portée : modifier un article existant est assez aisé.

Amicalement.
Olivier Hammam.

27/05/2009
Bonjour,
Soit j'ai mal cherché, soit les informations que je recherche sont difficiles à trouver, soit enfin elles ne sont pas disponibles, en tous les cas je n'arrive pas à localiser une page où seraient explicitées les mentions assez ésotériques concernant les ouvrages de référence indiqués de manière succinte dans la partie «Étymol. et Hist.» des définitions.
Pour exemple, l'article «cantine»: «Étymol. et Hist. 1. a) 1680 “petit coffre dont on se sert à l'armée pour transporter les bouteilles” (RICH.)». Ma foi, qu'est ce «(RICH.)» indiqué? Et donc, où le savoir, dans quelle page du site?

D'avance merci pour votre réponse.
Olivier Hammam.

Bonjour,

J'adore le TLFi et le fréquente assidûment, mais depuis le début
une chose m'agace: la petite fenêtre d'aide intempestive qui apparaît
dès qu'on sélectionne une partie de l'article dans le but habituel de
faire un copier/coller.
Cela m'agace pour deux raisons, l'une subjective, je ne trouve
pas cette fenêtre remarquablement utile (en fait je n'en ai jamais eu
l'usage et depuis les deux ou trois premières fois où elle m'apparut,
il y a bien longtemps, n'ai même pas regardé ce qu'elle est sensée
faire bien que je l'imagine assez), l'autre objective: quand elle apparaît
la zone de sélection est systématiquement ou presque modifiée, ce
qui vraiment m'ennuie, parce que ça signifie qu'il va me falloir faire
la même opération une, deux, trois fois et qu'à chaque nouvelle fois
la maudite petite fenêtre sort de sa boîte comme un diable.
Y a-t-il moyen d'empêcher ça ?

Merci d'avance pour la réponse.
Olivier Hammam.
(note écrite ce jeudi 1° juin 2017: grâce à moi et je suppose quelques autres aimables correspondants, cette fonction inutile et disruptive a été supprimée)

21/11/2007
Bonjour,
Je ne veux plus recevoir ces courriels. J'ai tenté de le faire avec le lien prévu pour ça, mais il ne marche pas. J'ai ensuite tenté de le faire via la fonction «contact» sur votre site, mais s'il ne vous gêne pas d'envoyer vos courriers à n'importe qui, il semble que vous n'appréciiez pas que n'importe vous contacte par votre site.
Sinon, ce n'est pas à proprement parler une désinscription puisque je ne me suis jamais inscrit et que je me demande encore pourquoi et comment ils sont apparus, il y a quelques temps déjà, dans ma boîte aux lettre électronique. Désolé de vous le dire, mais l'envoi insistant de courriels non sollicités, j'appelle ça du spam.

Bien à vous.
Olivier Hammam.

07/04/2009
Bonjour,
Et désolé pour le délai de réponse, en général je suis plus rapide à le faire. Cela dit, votre message m'a amené à m'interroger. Par chance, au même moment j'ai pu visualiser mes pages sur un moniteur qui correspond au standard d'il y a trois ou quatre mois: écran plat 19" en 16/9 (maintenant et pour quelques mois, c'est plutôt 22"). Cela m'a permis de comprendre le problème: les pages du site sont conçues pour avoir une lisibilité acceptable sur un écran 17" en 4/3 avec une largeur en pixels de l'ordre de 800 à 1280px (assez bon affichage en 1024 à 1152px). J'ai pu constater, ce qui est assez évident mais pas si intuitif, qu'en 19" et 16/9 la largeur en pixels est très supérieure pour une hauteur équivalente dans les modes indiqués pour un écran 3/4 (de 600 à 1024px) et qu'en effet, ça fait des lignes trèèèèèèès longues...
J'ai réfléchi à la question, et à votre proposition, mais il y a un problème: si la tendance actuelle est aux écrans plats de plus grand format qu'auparavant, le parc installé des moniteurs CRT de moindre surface d'affichage est encore important et le restera encore un certain temps. Vous comprendrez alors que ce qui serait une solution pour les uns serait un défaut pour les autres. Le problème des mises en formes par CSS est que ces instructions sont statiques, or la solution doit être dynamique et soit tenir compte de la largeur réelle d'affichage de la fenêtre, soit au contraire définir une largeur constante indépendante de cette donnée. De fait, la largeur de ma colonne d'affichage devrait se situer, quelle que soit celle de la fenètre, entre 750 et 900 pixels, ce qui induit nécessairement qu'elle ne peut être définie par une marge fixe ou par une largeur relative d'affichage. Pour reprendre votre suggestion, des marges de 15 pixels ou une colonne de 80% de la zone d'affichage seraient insuffisantes pour une largeur égale ou supérieure à 1600 pixels (au mieux, un gain d'environ 300px pour une largeur encore excessive d'environ 1250px); mais une valeur supérieure – 65%, 60%, 50% – puisqu'en 800px on tombe, avec 60%, à environ 450px soit l'équivalent de 25 à 35 caractères par ligne: je comprends que des lignes trop longues gênent la lecture, mais des lignes trop courtes aussi, d'autant plus quand figure dans la page un tableau en largeur relative; dans le cas effectif d'une page contenant des tableaux limités à 50% de la marge actuelle avec des caractères en 13px, on tombe donc à 30% de la zone d'affichage moins 30px (les marges du tableau), soit 225px, donc 15 à 20 caractères: certains adverbes dépassent cette largeur.
Pour l'heure, je réfléchis à une solution qui puisse résoudre le problème. J'hésite entre une solution complètement dynamique avec un script qui déterminerait la largeur d'affichage de la fenêtre et définirait les marges d'après cette donnée, ou complètement figée en plaçant toute la page dans un tableau de 700 à 750 pixels de large. En attendant, je vais adopter provisoirement votre suggestion d'une largeur à 80% maxi.

Merci encore pour votre message.
Olivier Hammam.

08/04/2009
Bonjour,
J'ai opté pour une combinaison des deux options que j'évoquais: placer toute la page dans un tableau à cellule unique et en déterminer la largeur par calcul. Tel que fait, si la largeur de la zone d'affichage est inférieure à 1360 pixels la valeur est des 4/5° de la largeur maximale, au-delà la valeur est fixée à 1100 pixels. Ne fonctionne pas avec Internet Explorer 6 et très probablement, pas non plus avec les versions ultérieures. Fonctionne très bien avec Firefox 2.X et supérieur. Pour l'heure, je laisse de côté le probleme IE, un phénomène assez courant hélas, et résoudrai peut-être ça ultérieurement en donnant une largeur de colonne fixe, probablement de 750 pixels.

Amicalement.
Olivier Hammam.
(note à la date actuelle: pour soulever le point qu'en moins de deux jours j'étudie le problème soulevé, j'en vois tous les aspects principaux, je réfléchis à deux solutions possibles et en trouve une qui les prenne toutes deux en compte, je crée le petit script à même de réaliser ma solution et je l'applique à toutes les pages d'un site qui en compte environ 4000. Et en plus, j'indique en quels cas ma solution ne fonctionnera pas et suis déjà en train de réfléchir à une solution qui intègre aussi la résolution de ce problème que, soit dit en passant j'ai trouvée et appliquée au même stock de pages dans les heures suivantes)

24/09/2008
Hello,
I tried to find some webmaster or administrator, and as it seems, you are somebody like that. The link error concerns the *** website: the previous one (***) doesn't exist anymore (generates an error 500) and has moved to ***

Kind regards.
Olivier Hammam.

23/11/2007
Bonjour,
Probablement oui, je peux vous aider. Mais il me faudrait plus d'éléments, bien sûr.
En premier, est-ce que vous obtenez ces deux messages:
*Sur la machine “Hôte” : «Ordinateur hôte installé pour écouter Câble parallèle sur LPT1»
*Sur la machine “Invité” : «Ordinateur invité installé pour connexion sur l'hôte en utilisant Câble parallèle sur LPT1» (ou «sur COM1» / «COM2», suivant la connexion que vous utilisez).
Si c'est le cas, ça signifie qu'il n'y a pas de problème matériel ni de problème de reconnaissance du port. Si ce n'est pas le cas, et parfois même quand ça l'est, voici les deux causes logicielles les plus courants:
*Oubli de l'installation des protocoles supplémentaires. Sur les machines actuelles, généralement connectées sur un réseau TCP (réseau local ou connexion ADSL), les protocoles réseau NetBEUI et IPX/SPX ne sont généralement pas installés, et ils sont nécessaires pour faire fonctionner la connexion directe par câble;
*Reconnaissance incomplète des ports. Comme souvent avec Windows, les programmes ne fonctionnent pas toujours comme on s'y attend : dans certains cas les ports présents sont automatiquement pris en compte, dans d'autres cas, non. Si c'est bien le problème, ça se résoud ainsi, comme je l'indique sur la page qui vous a mené ici: dans le programme, cliquez sur le bouton “Modifier”: après le choix «Hôte» ou «Invité» vous devez sélectionner le port; pour vous assurer que tous ceux existants sont listés, cliquez sur le bouton “Installer de nouveaux ports”; une procédure de «configuration des ports» démarre. Si certains ports n'étaient pas pris en compte, ils seront ajoutés, sinon vous aurez le message d'erreur «Impossible de trouver un nouveau port».
En espérant que ça vous aura aidé.
Olivier Hammam.

30/05/2007
Hi,
There's a broken (or not yet updated) link in page http://www.friktech.com/btls/bc1.htm. Because of some convergences (same author, same page title, and same current site) I think that the correct link for http://www.scs.unr.edu/%7Efdaniels/stuff/tony.htm is now http://www.friktech.com/btls/tony/tony.htm (title: «The Beatles backing Mr. Twist, Tony Sheridan»; author: Frank Daniels).

Kind regards.
Olivier Hammam.

14/08/2007
Bonjour,
L'article de Wikipedia vous concernant a fait l'objet d'une demande de
suppression, pour «défaut de notoriété» (excusez-moi, c'est ainsi...). Pour le
moment, la décision tend vers le «sursis» (conservé pendant 6 mois puis
réévalué). Si vous désirez qu'il continue d'exister, vous devriez y ajouter des
informations supplémentaires: les expositions auxquelles vous auriez
participé ou qui vous auraient été consacrées, d'autres travaux (si vous avez
par exemple réalisé ou participé à la création de films ou de DA diffusés).

Bien à vous.
Olivier Hammam.

22/06/2008
titre: J'ai testé pour vous (ceci n'est pas un SPAM (!)
Salut,
Avec un titre pareil, je me méfie : tu risquais de prendre ce message pour une annonce sur l'allongement du pénis, les simili-viagras ou les offres de rencontres «avec les filles les plus chaudes de ton quartier!»...
J'ai testé mdf2iso : très efficace. Il génère des fichiers ISO et BIN. Après conversion, la gravure de l'image ISO donne un résultat correct (gravé à l'aide de CDBurnerXP). Par contre, comme indiqué sur l'Oracle, c'est un programme frustre en ligne de commande. Le plus simple est de copier les deux fichiers du dossier BIN créé après décompression du fichier 7z dans le dossier où sont tes images MDF, et de créer un fichier BAT avec deux lignes de ce genre :

mdf2iso nom du fichier.mdf

Il te créera automatiquement les fichiers ISO. L'image que j'ai testée est un objet complexe, avec des parties de données, des pistes audio et des pistes vidéo, et le CD a très bien fonctionné.

Et voilà !
O.M.H.

05/07/2007
Bonjour,
Merci de votre merci, mais ce n'était pas la peine: dès lors que je maintiens un site et que j'y fais figurer mon adresse électronique, je trouverais incorrect de ne pas répondre aux messages qu'on m'envoie.
Sinon, je vous écris de nouveau pour vous dire que, votre premier message et surtout, à ma difficulté à lui donner une vraie réponse, m'ont incité à faire une nouvelle page sur cette question. Pour le moment je n'y dis pas beaucoup plus que ce que je vous avais écrit, sinon que c'est plus développé, mais ça n'a pas tant d'importance: ma prétention en créant ce site n'était pas vraiment de donner des réponses, mais de montrer comment je réfléchis à une question. Pour moi, l'intérêt principal des pages de ce site, sinon pour quelques-unes sur des cas circonstanciels, est d'exposer la manière dont je réfléchis à un sujet; quant à savoir si ce que j'écris est pertinent, ça me semble assez secondaire. Il me semble que la démarche importe beaucoup plus que le fond: je n'espère pas que les personnes qui visitent ce site trouvent mes réflexions valables pour elles, par contre j'espère qu'il les incite à aborder questions et problèmes d'une manière similaire, c'est-à-dire en cherchant des éléments de réponse un peu partout et d'abord en elles-mêmes, de se faire leur propre opinion plutôt qu'adopter la mienne.
L'autre raison de l'existence de ce site est justement de recevoir des courriels qui m'amènent à réfléchir à une nouvelle question, ou de réfléchir de nouvelle manière sur une question déjà discutée, donc s'est plutôt à moi de vous remercier pour m'avoir incité à discuter de ce qui différencie les notions de république et de démocratie.
L'adresse de la page est http://olivier.hammam.free.fr/socgen/democratie-republique.htm

Amicalement.
Olivier Hammam.

08/11/2007
Et bien je ne sais pas si je voterai pour ce texte. Probablement non puisque, pour ce que j'en ai vu, ce nouveau texte reprend l'essentiel de la partie III et des annexes (protocoles additionnels) et presque rien des parties I et II, et que c'est cette partie III qui m'avait fait voter contre le projet, ou plus exactement, la «constitutionnalisation» de cette partie. Mais comme il s'agit désormais d'un simple traité sans valeur constitutionnelle, la question se pose : même si j'étais plus ou moins d'accord avec son contenu cette partie offrait l'avantage d'une simplification des textes existants.

Logiquement, ce qui pourrait motiver un vote négatif est donc le contenu général du texte : il ne me paraît pas souhaitable que l'Union européenne continue sur sa voie actuelle, et nécessaire de renforcer ses institutions politiques, or ce nouveau traité retire l'essentiel des avancées institutionnelles que proposait le traité de 2005 pour ne conserver que la partie qui avait motivé son rejet pour de nombreux électeurs, c'est-à-dire la partie III.

Incidemment, je m'étonne de lire la contribution de M. Luc Andral, qui devrait je crois prendre ses informations auprès des personnes qui votèrent contre le précédent traité plutôt que chez celles qui tentèrent de les diaboliser : si une partie des votes contre vinrent de personnes qui rejetaient un début de fédéralisme européen, une plus grande partie fut motivée par une raison inverse, l'insuffisance de ces avancées démocratiques. De même que beaucoup de votes «oui» vinrent de personnes qui trouvaient très satisfaisant que ce traité soit en retrait pour cette aspect de démocratisation de l'Union. Enfin, autant que je sache le vote de 2005 est le premier où les Français, interrogés sur une évolution de l'Europe, ont voté contre, donc son idée selon laquelle «les Français votent toujours non» est contredit par la réalité.

Olivier Hammam

19/11/2007
Bonjour,
Je sais que je ne suis pas le premier à vous contacter sur cette question mais comme on dit, abondance de biens ne nuit pas. Pour des raisons que j'ignore il semble y avoir une opposition de certains contributeurs à cet article qui a débouché sur un blocage, ce que je trouve regrettable. Pour remédier à cela, il y a une possibilité simple. Les critères actuels concernant l'admissibilité des associations sont :
*l'association est déjà mentionnée dans une encyclopédie généraliste de référence (Britannica, Larousse, Universalis, etc.)
*ou si l'association a été l'objet principal d'au moins trois articles, sur trois années différentes, dans des publications d'envergure nationale (publications de presses universitaires ou de grands éditeurs, journaux tels que le Monde, le Times, l'Herald, etc.). Les articles de presse à l'initiative de l'association ne comptent pas.
Si donc vous pouviez me donner des références sur l'un des deux critères, et en cas d'articles, une copie de ces textes, il y aurait moyen de changer la situation. Pour l'heure, et aussi curieux que ça paraisse, une émission de radio sur une antenne nationale comme celle récente sur France Culture ou un article sur un site web d'audience nationale ou internationale ne sont pas des critères acceptés. C'est ainsi.

Amicalement.
Olivier Hammam.

30/10/2007
Salut, Jean,
Un bail qu'on n'avait plus discuté le coup. Quand je me rappelle le bon vieux temps, quand tu étais mon chouchou – ils disaient comment déjà, à l'époque ? Ah oui ! Mon «disciple préféré». Mort de rire !
Alors comme ça, tu continues à écrire ? Tu m'en excuseras, mais ça a nettement moins de gueule que ce que tu faisais dans le temps, « Annonce », « Révélation » et compagnie. Et c'est quoi ce délire sur mon / son nom ? Un nom est un nom, alors qu'on dise dieu, ???? ou god ou dios ou ???? ou ce qu'on veut (et même satan), tant que l'on sait ce qui me revient et ne revient pas à César, je m'en fiche. Marre de ces gens qui croient mieux savoir que moi... Franchement, Jean, tu me connais, il me semble : tu crois vraiment que si ça avait de l'importance pour moi, je n'aurais pas réglé la question depuis longtemps ?
Bonne continuation, mon vieux, et raconte un peu moins de bêtises par après.

Va dans la paix de Moi.
Jésus.

PS. Bonjour l'adresse Internet ! Tu ne te mouches pas du pied, vieux...
(note à la date actuelle: exceptionnellement je donne l'adresse de mon correspondant, sinon ça ne donne pas tout le de sens de ce message: jean"à"notredieu.fr – comme ça il sera puni par où il a péché biggrin)

Je ne sais comment le dire mieux, je suis l'Être Humain Universel, je réponds à tout, j'entends ce qu'on me dit et j'en tiens compte, si on me soumet un problème j'en trouve la solution ou je trouve la personne en état de le résoudre, si on me pose une question sur un sujet insoluble, du moins je donne les éléments qui permettent à mes correspondants de se faire leur propre opinion mais sur des données précises et non sur des arguments idéologiques ou d'autorité, j'adapte mon discours aux attentes formelles ou aux capacités de compréhension de mes correspondants sur le sujet discuté, je suis plaisamment mais cruellement ironique avec les cuistres et les fats, et dans tous les cas, je suis d'une politesse irréprochable. Dommage que je sois le seul à le savoir. Dommage pour les autres, pour moi ça ne change rien, jamais je n'en veux à ceux qui, parfois, ne me comprennent pas, et même pour ceux qui me soûlent en voulant me convaincre que leur point de vue très limité et inexact est la Vérité Universelle et tentent de m'y convertir, je ne reproche rien, je me contente de leur renvoyer leur Vérité éclairée de mon propre point de vue sur le sujet, qui est en gros que jusque-là j'ai vu beaucoup de puits mais point de Vérité Nue en sortir, beaucoup de cieux et point de Vérité Vraie en tomber pour récompenser les Bons et punir le Méchants. En fait,, je n'espère qu'une chose, et souhaite que ce site y contribue, que les gens comprennent que ce que je fais tout le monde peut le faire, et que ça repose sur un nombre limité de principes, dont la seule chose à faire pour les appliquer est de le faire tout le temps et partout :

  1. Ne jamais se fier aux apparences,
  2. Ne jamais chercher l'essence derrière l'apparence mais se contenter de recueillir le plus de données possible pour que l'apparence soit décrite le plus précisément possible,
  3. Pour les actions, toujours les analyser en séquences simples, ni trop ni trop peu découpées,
  4. Toujours respecter ses semblables et ne jamais supposer qu'ils vous sont supérieurs ou inférieurs car tous les semblables sont des égaux,
  5. Ne jamais vouloir ni se hausser ni s'abaisser au niveau d'un tiers, comme nous sommes tous égaux, croire qu'un tiers est plus haut ou plus bas que soi c'est faire une erreur, avec cette conséquence paradoxale que quand on croit se hausser on s'abaisse, et on se fera immanquablement écraser, quand on croit s'abaisser on se hausse, et quand on retombe à terre on s'écrase, conclusion : dans tous les cas on finit écrasé, par soi ou par un tiers.

Avec ce viatique dont les trois premiers éléments ne devraient manquer de rappeler la méthode cartésienne et en le gardant tous les jours dans l'esprit et le cœur, je vous le certifie, et j'en suis l'exemple vivant, on accomplit une parcours dans ce monde riche, plein et heureux, sans jamais un moment d'ennui et avec le plaisir permanent de faire plaisir aux autres en leur donnant toujours le plus possible en fonction de ses moyens.

Si là ce n'est pas clair, je peux remballer mon site, ça me fera 72€ d'économisés.


Ah oui ! Et un autre principe, l'humilité. L'humilité, ça ne signifie pas s'abaisser ni se hausser (se croire moins ou plus «pur» que les autres) mais s'estimer à sa juste hauteur, et sa juste hauteur est exactement, précisément et toujours, la même que celle de tous ses semblables.


Amicalement.
Olivier Hammam. olivier.hammam à free.fr