Bon bon bon... J'ai tendance à présenter les choses de manière que j'espère plaisante, comme on dit “je ne me prends pas au sérieux”. Ce qui est vrai, littéralement vrai, la personne au monde que je prends le moins au sérieux est moi. Plus une personne m'est distance et méconnue et plus je la prends au sérieux. Exemple, Donald Trump et Emmanuel Macron pour mon actualité proche : à l'époque déjà lointaine où je les connaissais à peine, où ils ne m'étaient rien ou presque, des ombres à la périphérie de mon petit Liré, des accidents imperceptible, je les ai pris assez au sérieux, comment se fait-il que quelqu'un qui n'est rien veuille parvenir à la position sociale la plus éminente dans sa société, et qu'en outre il semble en passe de se mettre en bonne position, pour s'en rapprocher beaucoup, voire y parvenir ? Quand ce qui hier n'était rien semble en état d'être tout, ça m'intrigue et ça m'inquiète. Peu de temps après, une meilleure appréciation de l'un et de l'autre m'a fait cesser de m'inquiéter et quand j'ai eu la certitude qu'ils avaient la meilleure position pour atteindre leur but ça a cessé de m'intriguer, du coup j'ai complètement cessé de les prendre au sérieux. Le curieux de l'histoire est que les personnes les plus audibles en situation de s'exprimer sur les médias avec un bon relais ont suivi le parcours inverse, dans leur majorité, au départ on ne les prenait pas au sérieux et au moment même où ils basculèrent dans le dérisoire ils se sont mis à les prendre au sérieux, et même au “dramatique”. C'est très dépendant du point où l'on situe le centre – le centre de n'importe quoi, en l'occurrence le “centre du pouvoir”. Pour tout dire, ça dépend de si l'on a la conviction qu'il existe un centre ou non : depuis que j'ai compris intimement qu'il n'existe aucun centre en aucun lieu, quand je vois quelqu'un qui “cherche le centre”, au mieux ça m'intrigue, sinon ça m'inquiète, par contre quand il l'a trouvé ça me rassure et je cesse de le prendre au sérieux. Puisqu'il n'y a aucune centre, je ne sais pas ce que cette personne cherchait mais je suis certain qu'elle ne l'a pas trouvé, quoi qu'elle puisse faire par après ça sera ailleurs que là où elle croyait ou prétendait croire le faire, donc nulle part, raison pourquoi elle devient dérisoire.

Zut alors ! Moi qui pensais démarrer une longue discussion ! Bon ben tant pis. Je vais poursuivre celle en cours, « CAR . CDR », un peu plus intéressante.