Un commun est une ressource partagée. L'étymologie est une ressource de ce genre, toujours disponible à tous et jamais épuisable. “Commun” vient du mot latin communis, « ce qui appartient à tous, à plusieurs ». Si une ressource appartient à tous, chacun en est comptable pour chacun et tous pour tous. Les écluse rétaises montrent clairement l'avantage de l'usage commun d'une ressource : elle appartient à une association dont chaque membre a un droit d'usage déterminé et un tour pour le réaliser, de ce fait chacun sait qui en a usé avant et qui en usera après soi. Quelle meilleure manière de s'assurer de la responsabilité de chacun que de savoir qui est responsable à tout moment ? L'usager, quand vient son tour, sait qui rendre responsable s'il constate une détérioration de la ressource, et sait qui sera rendu responsable s'il la détériore, il doit donc recevoir une ressource utilisable et rendre une ressource utilisable. S'il y a détérioration sans responsable, l'usager qui la constate doit en alerter la communauté sans délai, faute de quoi il en sera responsable.